27
avril
Par

C’est le dernier jour de voyage de notre promotion de 4e année. Cédric Barazzutti nous raconte la fin de ce périple qui s’achève par la visite de l’usine Abarth, prestigieuse marque automobile italienne.

Le jour J !!!

               C’est aujourd’hui qu’a lieu la tant attendue visite de l’usine Abarth, point culminant de notre VT !

logo-abarth

               Après une nuit plutôt courte pour certains (ch. 203), nous sommes partis à la découverte du site de Mirafiori.

13064069_10209558515345559_1811084800_o

               Arrivés à la porte n°5, deux sympathiques italiennes (Francesca et Frederica) nous attendaient devant un bus. Vêtues aux couleurs de la marque au scorpion, elles étaient là pour nous emmener visiter l’usine Abarth à l’autre bout du complexe qui avait des allures de ville dans la ville.

20160426_094727

               Une brève présentation du groupe FCA (Fiat Chrysler Automobile) et du site de Mirafiori (ancien château de Turin détruit par l’armée française) nous a permis de comprendre l’histoire de la marque et son évolution. Nous sommes montés à bord de l’Abarth Bus en direction de la porte n°33 (à 4 km de là) pour visiter la partie de l’usine consacrée à Abarth.

               Nous avons eu droit à une présentation des valeurs de la marque ainsi que de ses modèles les plus emblématiques tels que la Fiat 500 Abarth ou encore le nouveau concept car 124 actuellement en prévente.

1

IMGP2204

               La visite s’est alors poursuivie dans l’atelier de la marque. Marque de sport oblige, nous avons été invités à ranger nos téléphones et appareils photo, car dans ce temple de la voiture tout doit rester secret (nous avons même eu droit à la compagnie d’Alberto, le réceptionniste qui veillait au grain à ce que cette consigne soit respectée). C’est donc dans une ambiance quasi religieuse que s’est déroulée le début de la visite.

20160426_104112(0)

               Là nos hôtesses nous ont alors expliqué le processus de création d’une Abarth. Fruit de la transformation d’un modèle déjà existant, c’est à la main que sont réalisés ces petits bijoux de puissance. Chose étonnante, ici on est loin des chaines de production en grande série que nos adeptes du Lean du Parcours Industrialisation affectionnent de manière presque disproportionnée. Chaque voiture est unique, et excellence oblige, la voiture est suivie par un seul et unique technicien qui devient, le temps des quelques 150 heures de préparation du véhicule, le papa de ces futurs monstres du bitume !

               Nous sommes ensuite passés par la salle où sont rénovés les anciennes Abarth. La marque ayant été fondée en 1949 et la production en série n’étant pas la vision de la marque, des modèles de collection exceptionnels doivent parfois se refaire une beauté ! C’est là que les experts du site Abarth de Mirafiori interviennent. Abarth étant un préparateur automobile, certaines pièces utilisées à l’époque sont introuvables aujourd’hui, c’est pourquoi les techniciens du site recréent les pièces nécessaires à la restauration.

               Nous avons également eu l’opportunité d’écouter le témoignage du technicien en chef de l’atelier, qui nous a présenté sa plus belle création : une Lancia unique modifiée de part en part pour obtenir une puissance de 800ch pour un poids de 804kg (autant dire un rapport poids-puissance quasi parfait !). Pour la petite anecdote, ce bolide avait été mis en compétition avec une moto GP de l’époque ainsi qu’avec un avion sur une piste de 200m. Le résultat a été sans appel, la voiture de la marque au scorpion a gagné la course en devançant de 50m les autres concurrents !

2

               Après un bref passage dans le bureau reconstitué de Carlo Abarth (fondateur de la marque), nous somme partis pour le « Motor village » de Mirafiori, qui est la vitrine de présentation du groupe FCA.

20160426_112014

20160426_120222

               Nous sommes partis de Turin avec un Mesut Goksu visiblement au fond du gouffre : « Francesca m’a pas touché, mon cœur s’est brisé … »

               Notre visite achevée, nous avons pris la route en direction de la dernière étape de notre voyage : Genève, ou plus précisément Ferney-Voltaire, un petit village français à côté de la frontière Suisse, où Voltaire le célèbre philosophe a vécu et dont il a permis l’essor !

received_10208830501267137

               Arrivée à l’hôtel, la classe a pu profiter du Spa offert (piscine intérieure, salle de fitness et hammam). Des moments de détente dont chacun a su profiter au maximum pour se ressourcer !

20160426_202013

20160426_202045

20160426_202212

               Et comme on en a jamais assez, une petite projection a été organisée. Au programme, le tout premier épisode de la saison 6 du show mondialement connu : Game of Thrones ! Un petit moment apprécié par tous les fans de la série et qui nous a permis de parfaire toujours plus notre anglais !  Avant la séance on a même eu le droit à un petit remix de « Wesh alors ! » de Jul interprété par notre rappeuse de renom, j’ai nommé Marie DOUMENG !

20160426_235044

               On vous laisse sur la super vanne de Thomas KIEBER : « Tu connais la blague de la chaise ? Elle est pliante ! » (Une blague sans doute tirée des papiers Carambar …).

Cedric Barazzutti

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *