04
février
Par

Comment les formations par alternance participent au développement d’une usine 4.0, par Hakim Remita (INSA) et Jonathan Boesch (Safran Landing Systems Molsheim).

Lundi 29 janvier Monsieur Philippe Rossi, directeur industriel de la branche Systèmes & Equipements (SE) de la société SAFRAN Landing Systems a présenté aux apprenants de FIP 3 les attentes de l’entreprise pour le projet interdisciplinaire.

61 apprenants de la formation d’ingénieur en partenariat (ou FIP) en mécanique, génie électrique et mécatronique répartis en 10 équipes projet vont participer à la réorganisation industrielle du secteur SE du site de Molsheim.

Lors d’une visite sur le site de Molsheim, les étudiants ont pu mesurer et visualiser les challenges à venir.

Ils auront la chance de bénéficier d’un double encadrement pour ce projet. Un encadrement INSA couplé à un encadrement SAFRAN. Une équipe de 8 experts côté SAFRAN est à leur disposition pour les guider au mieux dans leurs travaux.

Objectif pour chaque projet : développer des solutions techniques et organisationnelles afin d’améliorer la performance industrielle du site.

Cette collaboration est née d’une volonté pédagogique de constituer des équipes pluridisciplinaires afin de répondre à un besoin industriel complexe.

Le défi pour nos apprenants est de taille : être capable de travailler avec d’autres spécialités tout en étant à l’écoute d’un « client » en pleine dynamique de changement.

« Un projet réussi c’est des solutions innovantes, réalistes et pré dimensionnées, afin de les mettre en œuvre rapidement ».- Philippe Rossi.

Rendez-vous fin mai pour la présentation finale des projets.

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *