07
décembre
Par

De retour des Olympiades des métiers (Worldskills), Augustin Probst et ses deux collègues ( Lorry Engel en génie électrique à l’Insa Strasbourg et Christophe Le Houerou de l’ENSAM de Metz) ont ramené la médaille d’or, rien que ça !

Comme évoqué dans un article précédent, Augustin Probst (étudiant de 2e année en génie mécanique) participait à l’épreuve nationale des Olympiades des métiers en tant que représentant de la région Grand Est. Fin novembre, date de l’épreuve de production industrielle à laquelle il participe, il remporte la médaille d’or accompagné de ses coéquipiers Lorry Engel et Christophe Le Houerou.

Il est désormais en lice pour l’épreuve mondiale qui se jouera suite à une épreuve de sélection interne au groupe france.

Augustin retrace son parcours dans cet épreuve et témoigne de cette expérience unique:

Pour bien reprendre depuis le début, je me suis inscrit aux olympiades il y a environ 1 an avec Lorry Engel. En mars, nous avons eu notre sélection régionale, qui à eu pour but, non pas de sélectionner la meilleure équipe, mais de former la meilleure team possible en sélectionnant les candidats individuellement. A partir de cet instant, nous avons intégré la délégation du Grand Est. Nous avons eu ensemble 3 week-end de préparation physiques et mentale ainsi que le séminaire à Paris en mai dernier au cours duquel nous a été distribué le sujet de conception.
Nous avons donc eu 6 mois pour nous préparer au concours : conception, préparation technique, préparation de modalité du concours (portfolio à rendre, affiche, flyers…). Je ne vous cache pas que ces 6 mois n’étaient pas de trop !
Une fois à Caen, nous avons d’abord eu une journée 0, durant laquelle nous avons pu tester tout ce que nous voulions sur l’espace métier (machines, poste à souder, pc…). La compétition à commencé le lendemain, le jeudi 29 novembre, pour ne finir que le samedi midi.
Sur place, nous avons dû redessiner et sortir les plans de l’intégralité de notre conception, avec les schémas électriques. Pour des raison budgétaires, il n’y a plus de prototypage à l’échelle nationale, donc notre conception n’était que théorique. Nous avons donc été testé en usinage conventionnel et numérique, tôlerie, soudage et électronique grâce à un sujet surprise.
Dans notre équipe, j’occupais la fonction de concepteur, dessinateur et soudeur TIG acier. Lorry Engel en GE3 s’est occupé de la partie électronique et soudure MIG alu, et Christophe Le Houerou (ENSAM Metz) s’est chargé de l’usinage. Nous avions des livrables à rendre à des moments donnés de la compétition. Ce sont ces derniers qui ont donc dès le premier jour rythmé la compétition et autour desquels nous avons dû composer. A titre d’exemple, le livrable qui nous arrangeait le plus à rendre le premier soir était Tôlerie et soudage alu + élec. Mes coéquipiers étaient à l’origine sensés faire la tôlerie pour me laisser le temps de dessiner, mais comme Lorry à dû s’occuper de l’élec et que Christophe usinait, j’ai été obligé de faire l’intégralité de la tôlerie alors que je ne m’y était pas bien préparé. Je dois dire qu’au final je m’en suis très bien sorti !!!

C’était pour tout les trois une expérience exceptionnelle que nous conseillons à tout les jeunes passionnés par leur (futur) métier, que l’on parle en particulier d’ingénierie ou non ! Cette compétition nous à apporté un énorme gain de compétence ainsi qu’une culture technique incroyable. Nous avons eu l’occasion de nous entraîner le samedi dans un CFAI seul avec un formateur juste pour nous !!!
La précédente équipe de France de Production Industrielle nous a dit que nous avons actuellement environ 10% des compétences que nous devrons avoir pour les internationales. Nous avons déjà commencé à prendre contact avec des CFAI, des entreprises et l’école pour nous entraîner.
La suite de l’aventure s’annonce dure et très éprouvante, mais avant tout passionnante et très enrichissante, aussi bien sur le plan technique que sur le plan humain !!

L’Insa Strasbourg s’organise de son coté pour apporter un support technique à Augustin et lui permettre de se préparer en vu de l’étape suivante. Au travers des plateformes de formation et des ressources matérielles de l’école il devrait pouvoir s’entraîner dans de bonnes conditions.

Encore toutes nos félicitation et souhaitons lui bonne chance!


Publication de la région Grand Est:

LETTRE INFO 45ODM_RESULTATS TEAM GRAND EST

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *