10
avril
Par

Depuis le début de la crise sanitaire de nombreuses initiatives permettent d'aider les services publics en fabriquant diverses pièces. Des enseignants du département mécanique se sont lancés dans ce type de fabrication en produisant des visières pour les services de douane ou de police.

Comme pour toutes les initiatives de ce type tout a commencé par divers contacts individuels. Une fois le besoin identifié et stabilisé une première série de pièces ont été fabriquées par impression 3D. L’INSA Strasbourg dispose de plusieurs machines de ce type permettant de fournir plusieurs dizaines de visières par jour. Les réseaux sociaux et les différentes communautés de « makers » ont également permis de profiter de l’expérience de tous.

La limite de ce type de procédé reste toutefois le temps de fabrication. Un deuxième type d’approche a donc été mené en parallèle avec la réalisation d’un moule de thermoformage. Reste la découpe des pièces qui est chronophage pour ce type de produit.

L’école travaille désormais sur l’évolution du process vers l’injection plastique, procédé de série qui permettrait de produire un nombre beaucoup plus grand de produits finis.


Article du journal de l’école :

Covid-19 : l’INSA Strasbourg solidaire


Article des Dernières nouvelles d’Alsace du 10 avril 2020 L’INSA fabrique gratuitement des visières pour les policiers. Un extrait de l’article ci-dessous :

Pour répondre au manque de masques chirurgicaux auquel sont confrontées les forces de l’ordre, l’Institut national des sciences appliquées de Strasbourg a fait don, ce jeudi 9 avril, de 50 visières de protection aux fonctionnaires de la Direction interdépartementale de la police aux frontières (Didpaf) […]

Crédits photos : H. Pelletier, H. Chibane, © UPI/MaxPPP

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *