15
avril
Par

Depuis deux semaines, des personnels de l’INSA Strasbourg se sont organisés malgré le confinement pour mettre leurs compétences et savoir faire au service de la lutte contre la propagation de la COVID-19.

Tout en respectant scrupuleusement les consignes de confinement et de distanciation, plusieurs actions ont été entreprises pour développer des moyens de protection à destination des personnels soignants ou encore des forces de police et de gendarmerie en charge de faire respecter les règles de confinement.

Les demandes sont parvenues via différents réseaux sociaux et très rapidement un groupe s’est formé pour tenter d’apporter une réponse viable et surtout dans des délais très court. Ainsi la société INFINITY Media recherchait pour la Police aux Frontières une solution pour réaliser des visières de protection destinées à une utilisation extérieure pour des agents de la force publique en faction ou en patrouille.

Une visière réalisée par impression 3D

Après une recherche rapide des solutions déjà disponibles sur les différents sites internet en lien avec la lutte contre la COVID-19, une première solution a été imprimée : un bandeau sur lequel serait fixée une visière en PVC (figure 1). Les premiers tests ont permis d’optimiser cette première ébauche, vers une solution qui sera ensuite imprimée.

Figure 1 : évolution de la visière de protection imaginée

(crédit photo Hervé Pelletier)

Plusieurs imprimantes disponibles à l’INSA Strasbourg (FabLab, plateforme mécanique et plateforme génie électrique) ont été utilisées pour fabriquer des bandeaux support des visières PVC (figure. 2). Des crochets ont été également fabriqués par impression 3D pour fixer l’élastique de maintien.

Figure 2 : bandeau support de visières en cours de fabrication par impression 3D


Visualiser


(crédit photo Hervé Pelletier)

Figure 3 : bandeau support et exemple de visière de protection assemblée

(crédit photo Hervé Pelletier)

Cette première version (figure 3) a été fabriquée à 50 exemplaires, qui ont été livrés aux agents de la Police Aux Frontières (PAF) de Strasbourg afin de mener leurs missions avec plus de sécurité.

Les dernières nouvelles d’Alsace ont publié un article à ce sujet le 10avril 2020

Développement d’une visière PVC thermoformée pour répondre au nombre potentiellement important de demandes

En parallèle de cette première action, une deuxième solution a été testée : la fabrication d’une visière composée uniquement d’une visière PVC thermoformée (figure 4). La volonté de cette étude résidait dans la production de systèmes de protection ne nécessitant pas de bandeau support imprimé et donc potentiellement une production plus rapide. Cette solution est envisagée principalement pour une utilisation par les personnels soignants.

Figure 4 : solution de visière thermoformée

(crédit photo Hicham Chibane)

Cette solution, encore en phase d’amélioration, a nécessité la conception et la réalisation d’un outillage par strato-conception (fabrication couche par couche), moyen de production disponible au FabLab de l’INSA Strasbourg. Une fois la CAO (conception assistée par ordinateur) de la visière validée, l’outillage a été fabriqué à partir de lames de medium assemblées, puis vernis afin de garantir un bon état de surface de l’outil.

Figure 5 : outillage de thermoformage et exemple de visière thermoformée

(crédit photo Hicham Chibane)

Au regard du nombre potentiellement important de demandes de visières, la production par impression 3D ne permettra pas de répondre aux besoins. Une deuxième phase d’étude a été lancée cette semaine pour proposer rapidement une solution de production des bandeaux par procédé d’injection et des visière à l’aide du système de découpe jet d’eau. La version des bandeaux, qui sera injectée, est validée (figure 1) et le moule d’injection en cours de conception pour une mise en service rapide.

Texte: Hervé Pelletier

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *