Le 29 septembre les thèmes de projet de recherche technologiques (PRT) ont été répartis au sein de la promotion d’étudiants de 5e année en génie mécanique. Il ne s’agit pas moins de 34 sujets, pour la plupart en collaboration avec une entreprise du secteur, répartis parmi 44 étudiants.

Le projet de recherche technologique (PRT) est un projet traité en 5e année autour d’une problématique industrielle. Il s’agit pour les étudiants de se confronter à une étude technique spécifique à raison d’un jour par semaine de début octobre à mi-janvier, le plus souvent par équipe de deux. Parmi les 34 sujets proposés 24 ont été transmis par une entreprise partenaire, les autres s’appuyant généralement sur des problématiques techniques relayées par les laboratoires de recherche où travaillent une partie des enseignants de la spécialité.

La fertilisation croisée au sein des sujets

Une partie des sujets nécessitant également des compétences transversales au  génie mécanique l’INSA offre la possibilité de croiser les spécialités au sein d’un même sujet. Ainsi cette année 10 sujets seront traités par un étudiant de génie mécanique associé à une autre spécialité. Il s’agit là d’un apport pour l’entreprise qui se voit proposer des solutions avec une approche différente mais aussi pour les étudiants qui s’ouvrent à des thématiques connexes à leur spécialité.

Un travail collaboratif

La collecte des sujets réside autour de solides échanges avec les entreprises du secteur. La spécialité s’appuie sur différents acteurs ou partenaires de l’école tels qu’INSA entreprise, le réseau Alsacetech mais aussi les enseignants eux-même. A partir du mois d’avril et jusqu’à fin septembre les sujets sont recensés, affinés avec les partenaires industriels et les responsables de classe puis transmis aux étudiants pour un démarrage en entreprise début octobre.

L’OARA un PRT avec une visibilité en plus:

OARA ou opération d’aide à la réalisation d’avant-projet. Il s’agit d’une opération permettant à des entreprises alsaciennes de confier une étude technique à des étudiants de 5e année. Ce travail rentre dans le même cadre que les projets de recherche technologiques mais des prix sont délivrés aux résultats les plus prometteurs. En plus de la soutenance du projet devant un jury académique les étudiants traitant ces sujets devront montrer la valeur ajoutée dont ils ont fait preuve pour l’entreprise devant un jury d’acteurs économiques régionaux.

Cette année les sujets OARA seront traités par 12 étudiants de génie mécanique en collaboration avec d’autres spécialité de l’école. Souhaitons leur de faire bonne figure lors du jury final qui se tiendra en janvier. 

Plus d’infos:

Collaboration en PRT

plaquette OARA

 

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *