02
février
Par

Le 30 janvier 2016 ont eu lieu les journées portes ouvertes à l’INSA de Strasbourg. La spécialité génie mécanique était présente sur un stand où enseignants et étudiants accueillaient les visiteurs tout au long de la journée. Clin d’oeil cette année à un nouveau support d’aide à l’orientation au travers d’une roue un peu spéciale…

Le Génie Mécanique, qu’est-ce que c’est ?

Cette simple question fut le point de départ de l’idée de la roue des métiers. Lors des différents échanges avec des lycéens ou des parents l’image du génie mécanique reste assez floue : les enseignements des bacs scientifiques laissent peu de place à ces disciplines et la mécanique véhicule rapidement des clichés pas toujours très attirants.

Le Génie Mécanique dans l’automobile et l’aéronautique : oui, mais pas seulement…

Souvent, le génie mécanique est associé à l’automobile et l’aéronautique, secteurs d’activité médiatisés dans l’industrie française. En réalité les ingénieurs INSA en génie mécanique se retrouvent dans tous les secteurs de l’industrie manufacturière*.

Toute la difficulté réside dans le fait qu’un ingénieur est formé à divers métiers qui se retrouvent dans ces secteurs d’activité. Choisir son orientation revient à réfléchir à ces futurs métiers autant qu’aux secteurs d’activités…

*Industrie manufacturière : entreprise qui conçoit et/ou réalise un produit ou système de manière industrielle, c’est à dire de façon répétitive (par opposition à l’artisanat). Les domaines sont extrêmement variés : automobile, agro-alimentaire, pharmaceutique, luxe…

La roue des métiers : croiser secteurs d’activité et métiers de l’ingénieur

Au travers de cette roue plusieurs messages sont véhiculés :

  • le génie mécanique se retrouve dans une multitude de secteurs d’activité industriels. C’est une de ses richesses mais parfois c’est aussi une difficulté car il demande des connaissances scientifiques et techniques très transversales
  • s’orienter vers le génie mécanique c’est aussi réfléchir aux futurs métiers qu’il offre : l’ingénieur peut être amené à travailler sur la qualité d’un produit comme à son développement, sa production ou la logistique qui l’entoure. A nouveau, la diversité est le maître mot de la formation à l’INSA.
  • la complexité des systèmes industriels qui nous entoure fait que secteurs d’activité et métiers se recoupent quasiment systématiquement : directement ou indirectement les différents métiers de l’ingénieur vont se retrouver dans les divers secteurs d’activité

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *