Le mois dernier le service INSA Entreprise mettait en avant les projet de fin d’études (PFE) menés par les étudiants de l’INSA. En ce début de semestre le projet VING porté par l’entreprise Gaggenau se poursuit au travers des projets de recherche technologique (PRT).

Le projet VInG est un projet interdisciplinaire d’innovation sur trois ans faisant appel à six plateformes de formation et de R&D de l’école avec ses enseignants et des étudiants de 5 spécialités dont le génie mécanique.

Dans son article INSA Entreprise dresse le bilan des projets de fin d’études menés l’an passé dans ce cadre. On y retrouve notamment Thomas Gabriel, étudiant en génie mécanique, qui a travaillé la modélisation acoustique des procédés d’insonorisation passive ou active. Thomas y met en avant les responsabilités qu’il a pu prendre au travers de ce projet ainsi que les compétences techniques qu’il a du mobiliser. Il conclue quant à la chance d’avoir suivi un projet innovant tant sur les aspects techniques que méthodologiques.

Gaggenau maintient sa confiance

Cette année encore le projet Ving mené par Gaggenau est source de collaborations riches et variées. Au sein de la spécialité génie mécanique 4 étudiants travaillent sur des problématiques de filtration et de calcul numérique durant leur projet de recherche technologique (PRT).

En parallèle de ce projet d’innovation, Gaggenau fait intervenir 6 autres étudiants sur 4 sujets de PRT dans le domaine du développement de système ou en lien avec la production.

Il affirment ainsi la confiance qu’ils portent à l’école et à la spécialité et la force de ce partenariat.

Plus d’infos:

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *